menu home moviess sales projects contact about french synopsis characters credits pov pix music distribution press


Lionel Thériault
Bas Saint-Laurent
né en 1931

Theriault



En 1994, Lionel Thériault achète la ferme paternelle qui avait été mise en vente et en fait son atelier de création. En janvier 1999, suite à la plainte d’un concitoyen, il reçoit un avis de la Commission de protection du territoire agricole du Québec, lui ordonnant d’enlever l’ensemble des « objets hétéroclites » qu’il a disposés sur sa terre. Selon l’avocat de la Commission, le propriétaire exerce une activité « non agricole » sur des lieux destinés à l’agriculture. M. Thériault et son avocat se battent depuis plus de trois ans pour la liberté d’expression du protagoniste. Celui-ci continue d’espérer qu’on le laisse finir sa vie, en lui permettant de faire de son terrain une zone artistique.



Léonce Durette
Gaspésie
né en 1932

Durette



Menuisier à la retraite, Léonce Durette a été un homme énergique qui travaillait depuis plus de vingt ans à la transformation ambitieuse de sa maison en sculpture. Victime d’une grave chute, le créateur souffre aujourd’hui d’une légère hémiplégie et, à cause de son manque d’équilibre, a dû cesser toute activité créatrice. Sa femme Colette témoigne de leur vie passée au milieu d’un chantier et s’inquiète de l’avenir de leur maison. L’environnement architectural qui était, depuis plusieurs années, en constante évolution, stagne désormais en un amoncellement de modules colorés que Durette tente obstinément de restaurer lui-même avec l’aide de son petit-fils.


Roger et Élisette Ouellette
Charlevoix
1916-1999

Ouellette



En passant devant la propriété de Roger Ouellette, on remarque d'étranges personnages de ciment coloré, indiquant la présence d'un univers bien singulier. Depuis la mort de Ouellette à l’automne 1999, certaines œuvres sont absorbées par la nature alors que sur d'autres, la peinture s'écaille. Doit-on permettre que ces témoins de l'histoire populaire disparaissent progressivement sans un effort de conservation minimale? Élisette, la fille du créateur, tente tant bien que mal de préserver l’œuvre de son père. Sans argent et sans aide de l’état, elle doit se résoudre à découvrir, à la fonte des neiges, des sculptures de plus en plus mal en point. Les grandes collections d’art brut d’Europe et des États-Unis ont déjà proposé d’acquérir quelques sculptures. Néanmoins, tant qu’elle le pourra, Élisette essaiera de maintenir l’ensemble de ce qui reste de l’œuvre de son père ici, au Québec.